Les Bendenia

PREMIERE VERSION SUR LES ANCETRES DES BENDENIA d'après le Sénatus consulte établit par les Français en 1866 Sidi Saada eut trois fils (Sidi Belkacem-Sidi Kaddour El Hadri et celui qui nous intéresse Sidi Ben Fathma) ce dernier eut pour petit fils Sidi Saada Bel Arbia ( M'jada actuelle Kouba sis au douar Ouled Arbia ), le Muphti de Mascara Cheikh El Hachemi Bekkara dans son livre Enassab Wel Hassab cite Arbia pour soeur de Sidi Mohammed Medjadi ( Kouba sis au douar El Krabaa Ghriss ), Arbia fût elle la fille ou la bru de Sidi Saada (moul El Oued) ? Les principales familles dites de la lignées des Ouled Arbia sont: les Bendenia,les Krim,les Korbaa et les Senina, sont-ils vraiment cousins paternelles ? Cela parait assez vraisemblable du fait qu'ils continuent toujours lors de leur rencontre a se saluer "comment vas tu Ould a'ami(cousin)" , aussi ne dit-on pas que les Krim sont de Hachem et que les Korbaa viennent des Krabaa ?

 

SECONDE SUR LES ANCETRES DE BENDENIA
Père ayant eut sept enfants tous Tolba , ayant effectués ensemble et à pied le pèlerinage a la Mecque,lors de leur périple ils ont été attaqués par des cannibales (?). De leur nom Ben-Dénia sont-ils originaires de Dénia la ville côtière d'Andalousie ? Ces sept ascendances lors de leur retour de la Mecque se sont installés au fur et a mesure de leur marche d'est en ouest dans différentes régions a savoir: Tiaret-Mostaganem -Chlef-Sidi Khattab , Probablement les Aurès - Fès et
Rabat, et a El-Ghomri (présent arbre généalogique voir page 4).Pour ce qui est des Bendenia de Fès et d'après ce qui nous a été raconté par nos aïeuls ,un certain Bachir petit fils de Thabet Bendenia aurait émigré a la suite d'un conflit. Thabet Bendenia se serait installé dans la commune d'El-Ghomri avec ses enfants vers les années 1750 a 1800,pour enseigner le coran. Aussi et d'après certains dictons un de ses six frères fut architecte ayant assuré le suivi de la construction d'une mosquée ( actuelle gare SNTF d'Oran ) et qu'on surnommait Mohamed Bey ; Etait-il le Mohamed Bey d'Oran ??? Abou
Thabet qui commandait les M’hall tout près de Mazouna était-il le père de Thabet Bendenia (car nos aïeuls portèrent a la connaissance de nos grand parents que notre arrière grand père était vizir du sultan ou allait l'être ?) Actuellement ces questions restent sans réponses.

 

 

CECI EST VRAI
De l'arbre généalogique de Thabet Bendenia nous avons deux grandes familles les enfants de Hadj Kaddour composé des Mkhafa - des Ouled Belhadj dont le noble saint Hadj Abdelkader (voir sa lignée), les Ouled Habib Ould Cheikh et les enfants de Hadj Mohamed composés des Benmaghnia, des Ouled Bettahar et les Bendakiche
Moi je fait partie des Mkhafa
Feu Hadj Mohamed Bel mokhfi Bendenia a été mobilisé de force par les Français pour le guerre de 1914 -1918 , sa mère Khedidja a beaucoup
pleuré pendant son absence car il était l'unique enfant et elle n'avait personne pour la consoler , elle pria les saints ,Sidi Abdelkader et autres pour que son fils revienne sain et sauf , tout en s'engageant a leur organiser en leur honneur une fois tous les an une fête , même si elle devait y allé mendier et dès son retour de la guerre , elle mendia et organisa la fête. Cette mendicité deviendra une tradition , et depuis la fête continua à être organisé pour une durée de deux journée chaque été . Son fils Abdelkader hérita de son organisation... depuis 1986 elle n'est plus organisée.
Hadj Abdelkader Bendenia par son rang d'enseignant coranique et muphti en son temps , fût estimé et respecté par les habitants de la région , les Talebs des écoles coraniques de Si Driss a Sedjarara , des Beni Ghadou , des Flitta , des Medjaher , de la Kalaa , des Benichougrane et des Akerma tremblaient lors de son passage , car il donnait le hizb a apprendre par ses disciples à l'école sis au douar El Krabia (El Ghomri) et se déplaçait sur sa mule munit d'un grand bâton pour une soit disante inspection bénévole , gare a celui qui délaisse ses cours ou qui n' a pas appris le hizb , même les maîtres de ces écoles le respectaient; à son retour de ces inspections il se chargeait de faire réciter ses disciples.
Il voyagea a pied pour effectué le pèlerinage à la Mecque où il communiqua avec son frère Ahmed par télépathie .N' ayant pas de progéniture mâle , il chérissait son petit fils Mohamed ould Belmokhfi (mon feu grand père) entraînant des jaloux parmi ses neveux .
Hadj Abdelkader Bendenia gît à la porte de la koubba d'El Abada sis a Sidi Saada . Que Dieu est pitié de son âme (voir photo).
Mal grés qu'il n'ait pas eut de progéniture male et compte tenu du service rendu a la société et de sa sainteté , j'ai décidé de rendre hommage a ce noble arrière grand père , en lui établissant sa lignée ascendante que vous trouverez à la page arbre généalogique

arbre généalogique des Bendenia

 

Mr Bendenia Habib

Bendenia Habib fils de Mokhtar ould Mohamed ould Belmokhfi ould Saada el kébir ould Mokhfi ould Hadj kaddour ould Thabet Bendenia de douar Ouled Arbia fraction des Béni Ghadou commune d'El-Ghomri wilaya de Mascara Algérie
Père de 5 enfants dont 4 mariés , ex directeur d'un établissement de formation professionnelle à la retraite
.Exerce toujours dans des sociétés étrangères , expert automobile agrée auprès de l'UAR

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site